10 avril 2010 La MNC ouvre les portes de Science Po

Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :

La Maison de la Nouvelle-Calédonie (MNC) que préside Harold Martin et le Haut Commissariat de la République s’engagent au travers d’une convention de partenariat à soutenir les jeunes Calédoniens candidats à l’accession à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (IEP).

Filière d’excellence s’il en est,  Science Po est désormais accessible aux lycéens des zones d’éducation prioritaire selon le principe de l’égalité des chances cher au Président de la République, Nicolas Sarkozy. Depuis 2009, les lycées de Wé à Lifou,  de Poindimié et du Grand Nouméa à Dumbéa, rejoints cette année par les lycées Anova et Do Kamo, font partie de ce dispositif national de promotion et d’encouragement des jeunes issus de milieux défavorisés. Comme le veut sa mission, la Maison de la Nouvelle-Calédonie a souhaité être intégrée à ce dispositif pour donner aux candidats calédoniens les meilleures chances de réussite. C’est ainsi qu’au travers de la convention signée avec le Haut Commissariat de la République, la MNC se charge de l’accueil, de l’hébergement et de l’accompagnement des lycéens calédoniens lors de leur passage à Paris pour les épreuves orales d’admissibilité à l’IEP.

Cet accompagnement se poursuit, lors de la période de mise à niveau, qui intervient en cas de succès à ces épreuves, comme c’est le cas aujourd’hui pour Mégan Wadriako et Céleste Menrempon qui intégreront le prestigieux établissement de la rue Saint Dominique au mois de septembre, lors de la rentrée officielle.

Lu 526 fois