19 août 2010 Congrès : trois signes identitaires à l’unanimité

Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :

La loi du pays définissant trois signes identitaires de la Nouvelle-Calédonie (l’hymne, la devise du pays et le graphisme des billets de banque) a été adoptée à l’unanimité ce matin (18 août 2010), par les élus du Congrès présidé par Harold Martin.

Seuls Jean-Luc Régent du RPC et les élus du Parti Travailliste se sont abstenus. 

Le président du Congrès s’était engagé avec l’ensemble des signataires réunis sous l’égide du Premier ministre François Fillon, le 24 juin dernier à l’Hôtel Matignon, à ce que les élus de la Nouvelle-Calédonie se prononcent sur les premiers signes identitaires, tel que le prévoit l’Accord de Nouméa. « Des signes identitaires permettant de marquer la personnalité du pays aux côtés de l’emblème national et des signes de la République », précise la loi organique. C’est désormais chose faite.

Télécharger les pièces jointes :
Lu 528 fois