21 décembre 2010 Des questions très précises et des réponses bien floues…

Séance des questions orales au gouvernement, ce 20 décembre 2010 au Congrès de la Nouvelle-Calédonie, réuni sous la présidence d’Harold Martin. Quatre questions ont été posées par des élus du groupe Avenir Ensemble-LMD au président du gouvernement.

  1. D’abord Sylvie Robineau a interpelé le gouvernement sur la situation « ubuesque » de l’Ecole des Métiers de la mer, toujours sans directeur.
  2. Pascal Vittori a ensuite demandé au membre du gouvernement en charge de l’économie, Philippe Germain, s’il était toujours « contre » la TVA ou s’il était devenu « pour » comme son collègue Bernard Deladrière ?
  3. Puis, Corine David a interrogé le gouvernement sur les mesures concrètes qu’il entendait prendre pour réformer l’examen du permis de conduire, le rendre plus accessible et moins coûteux pour les Calédoniens.
  4. Enfin, Isabelle Ohlen s’est interrogée sur la multiplication des dépenses de communication et de publicité du gouvernement dans les médias, demandant, après une année déjà faste, combien le président du gouvernement allait dépenser en pub en 2011 ?

Hélas, ces questions précises, nourries d’exemples chiffrés, n’ont obtenu que de vagues réponses au contenu flou et souvent noyé dans un fatras de considérations hors propos.

Télécharger les pièces jointes :
Lu 647 fois