01 juillet 2011 Unanime, l'Assemblée nationale adopte le nouvel article 121

Retrouvez les articles avec les mêmes mots clé :

A l’unanimité, les députés de l’Assemblée nationale ont voté, cette nuit pour nous, en faveur de la modification de l'article 121 de la loi organique. Après l’adoption de ce texte au Sénat, ce vote met un terme au processus des démissions en série imaginé par certains pour faire tomber le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

Pas une voix, d’aucun groupe politique représenté au Palais Bourbon n’a manqué pour assurer à l’exécutif calédonien stabilité et pérennité. Pour le député de la 2e circonscription, Pierre Frogier, qui était en séance, « aussi incroyable que ça puisse paraître, tout ce que nous avons vécu ces derniers mois n'est qu'un incident de parcours dont un seul homme, leader d'un groupe politique minoritaire, porte la responsabilité. »

Autre intervention remarqué en séance, celle de Jean-Christophe Lagarde, député du nouveau Centre et ami de Pascal Vittori, qui l’a souvent accueilli en Calédonie. Ce parlementaire a jugé « irresponsables » les démissions répétées de Calédonie ensemble. Il a salué le processus que vit actuellement la Nouvelle-Calédonie après le geste des deux drapeaux et le nouvel équilibre institutionnel. « Ça veut dire, a-t-il dit, qu’aujourd’hui les Calédoniens peuvent vivre ensemble, par delà les symboles qui sont importants. Ils parviendront encore mieux à vivre ensemble, je le souhaite, au sein de la République française, et ils n'ont pas besoin de gens qui, par arrivisme, opportunisme ou fuite en avant, pour éviter d'être rattrapés par leurs propres turpitudes, souhaitent prendre en otage un processus qui fait honneur à la République française, au moment même où les élus qui avaient des opinions différentes ont décidé eux-mêmes d'accepter, d'intégrer, de développer et d'amplifier ce processus. »

Lu 411 fois