Les statuts de l'Avenir Ensemble

Préambule

L’Avenir Ensemble est un mouvement politique qui s’est constitué autour de principes et de valeurs que ses fondateurs entendent respecter et promouvoir au travers de leur engagement pour la Nouvelle-Calédonie.

Les statuts provisoires de l’Avenir Ensemble ont été adoptés lors du congrès fondateur du mouvement qui s’est tenu le 02 août 2004 au Kuendu Beach / Nouméa (JONC du 22 février 2005).

Charte de l'Avenir Ensemble

La charte de l’Avenir Ensemble a été adoptée par le comité des fondateurs le 09 mai 2004.

La philosophie

La philosophie de l’action politique de l’avenir ensemble est fondée sur les principes suivants :

  • Respecter la démocratie et défendre les valeurs républicaines
    Ces valeurs sont celles de la liberté, de l’égalité des chances, de l’égalité des femmes et des hommes, de la dignité de la personne, de la solidarité, du respect de l’état de droit, de l’équité et de l’ouverture aux autres. Elles favorisent l’épanouissement de l’individu dans une société qui le considère, mais envers laquelle chacun a des devoirs.
  • Etre ouvert à l’évolution de la société
    Les politiques ne sont pas des individus à part, porteurs d’une sorte de science inaccessible, secrète, à laquelle seuls quelques initiés peuvent accéder. Ils sont des individus comme les autres, complètement immergés dans cette société. Ils ne se distinguent des autres personnes que parce que le peuple, par un vote démocratique, leur a confié une charge, une responsabilité particulière : agir dans l’intérêt général en restant à l’écoute permanente de la société.
  • Encourager la participation des acteurs sociaux
    Les organisations, qu’elles soient syndicales ou associatives, qu’elles représentent des salariés ou des patrons, qu’elles oeuvrent pour une cause déterminée ou un intérêt commun, sont à la fois des contre-pouvoirs nécessaires à l’exercice démocratique, en même temps que des forces de proposition favorisant l’émergence d’une politique d’intérêt général, au travers de leurs échanges avec les institutions.
  • Favoriser la liberté d’expression et de débat
    Le débat – c’est-à-dire l’échange d’idées – même s’il peut être parfois animé, doit favoriser la réflexion générale, celle de tous les individus. Il aide à comprendre et, en fin de compte, il contribue à l’ouverture aux autres. Accepter qu’un autre pense différemment, c’est un grand pas vers la tolérance.

Le projet

Le projet de société pour la Nouvelle-Calédonie de l’avenir ensemble repose sur les fondements suivants :

  • Mettre en oeuvre l’accord de Nouméa conformément à son esprit et à sa lettre dans le respect des compétences de chaque institution.
  • Agir en faveur du consensus politique et du dialogue social, pour permettre la construction d’une véritable citoyenneté calédonienne seule susceptible de sceller le destin commun de toutes les communautés qui peuplent le pays.
  • Promouvoir une plus grande justice sociale pour un développement économique durable de nos ressources naturelles au profit du plus grand nombre
  • dans le respect de la libre entreprise, des droits sociaux et de notre exceptionnel environnement naturel et traditionnel, pour garantir à nos enfants un avenir de paix, de progrès, de prospérité et de solidarité.
  • Œuvrer pour le rayonnement de la Nouvelle-Calédonie dans la région afin de favoriser le développement de son identité, de sa culture et de la francophonie.
  • Consolider la place particulière de la Nouvelle-Calédonie au sein de la République, afin de permettre aux Calédoniens «unis dans leur diversité» de bâtir ce «futur partagé entre tous» inscrit dans l’accord de Nouméa.

Les principes

Les statuts de l’Avenir Ensemble ne sont ni imposés, ni octroyés. Ils peuvent être réexaminés et modifiés, après débat, dans les conditions prévues par les présents statuts, afin de permettre à une majorité de militants de proposer et de mettre en oeuvre le mouvement qu’ils entendent voir fonctionner dans le respect des principes essentiels ci-après :

  • L’Avenir Ensemble n’est la propriété d’aucun individu : ce mouvement appartient à ses adhérents.
  • L’Avenir Ensemble est un lieu d’expression destiné à favoriser le débat. La liberté d’expression y est complète, dans le respect de la personne.
  • Nul ne saurait être exclu à raison de ses idées, mais aucun adhérent ne saurait remettre en cause les principes essentiels affirmés dans le préambule de nos statuts.
  • L’organisation du mouvement est décentralisée par commune, par quartier et par tribu pour permettre à tous les adhérents de participer de manière active à la vie de l’association, mais seuls le Conseil Territorial et l’assemblée générale décident de la politique qui doit être mise en oeuvre.
  • L’Avenir Ensemble s’ouvre donc en Nouvelle-Calédonie à celles et ceux, sans exclusive, du Nord, du Sud, des Îles, et de toutes origines ethniques, qui souhaitent participer de manière active à la vie du mouvement.

Statuts

Pour en savoir plus, téléchargez les status de l'Avenir Ensemble :
Les statuts - 178 Ko